LE MONT-JOINT, un lieu de vie pas comme les autres

À la sortie de Viplaix, au-delà du village des Moutats en pleine campagne, s’est implantée une structure qui accueille des enfants faisant l’objet d’une mesure de protection de l’enfance. Le Lieu de Vie d’Accueil du Mont-Joint a bénéficié d’une autorisation d’ouverture de la part du Préfet de l’Allier mais également du Président du Conseil Départemental.

L’objectif est de placer des enfants à qui la vie n’a pas trop fait de cadeaux dans un environnement plus familial, au contact de la nature et d’animaux afin de favoriser leur bien-être. Ils ont entre 3 à 11 ans et viennent pour moitié du département de l’Allier.

Cédric Prouteau, aujourd’hui directeur de la structure et Lola Marquet-Gass, éducatrice et coordinatrice de développement, sont à l’origine du projet.

”Suite”...

Leur volonté était de créer une structure alternative aux structures classiques dans laquelle l’enfant investirait les lieux, se nourrirait de ce qui se passe autour de lui et créerait de nouveaux liens. Sur le site il y a des moutons, des lapins, des volailles, des chiens que les enfants vont soigner et aimer. Ils pratiquent tous l’équitation avec l’association « les Attelages des Moutats ». Ils sont bien sûr pour la plupart scolarisés localement et l’intégration se fait plutôt bien. Les agriculteurs voisins se sont familiarisés avec ces « gamins » qui viennent chercher le foin ou qui font du vélo sur les petites routes.

L’association porteuse de la structure dénommée « LVA du Montjoint » emploie aujourd’hui sept personnes, quatre éducateurs en CDI, un psychologue, un médecin à temps partiel et un directeur. Les éducateurs travaillent 24 heures sur 24, une semaine sur deux. Ils conduisent les enfants à l’école, font les courses, les repas et le ménage, aident les enfants aux devoirs, les accompagnent en permanence dans tous les actes de leur vie quotidienne.

Les résultats de cet accompagnement sont très positifs. Les éducateurs constatent de l’apaisement chez les enfants qui reprennent le rythme d’une vie «normale».

L’association organise le 21 mai une journée « Porte ouverte » et prévoit ce jour-là des animations autour du cirque, des marionnettes. N’hésitez pas à aller à leur rencontre.

MHS - Mai 2016

Pl'Huriel, Magazine de la Communauté de Communes du Pays d'Huriel

Charger Pl'Huriel, Magazine de la Communauté de Communes du Pays d'Huriel, Mai 2016

Se rendre sur le site Editeur

”Réduire”

Le Lieu de vie et d’accueil accueille des mineurs placés

Dans le cadre de la protection de l’enfance, le Lieu de vie et d’accueil (LVA) du Mont-Joint accueille des mineurs placés par la justice. Une journée portes ouvertes a permis de découvrir l’ensemble des activités utilisées comme support éducatif.

Au lieu-dit « Le Mont-Joint », sur la commune de Viplaix, une structure destinée à accueillir des mineurs de 3 à 11 ans, à la suite d'une décision de justice prise dans le cadre de la protection de l'enfance, a obtenu son agrément il y a peu.

Afin de faire (re)découvrir ses activités, toute l'équipe du Lieu de vie et d'accueil (LVA) du Mont-Joint était présente lors d'une journée portes ouvertes organisée récemment.  La météo favorable a permis qu'elle se déroule dans les meilleures conditions possibles (*).

« Le conseil départemental nous adresse des enfants provenant de toute la France », indique Lola Marquet-Gass, coordinatrice de développement du projet associatif et éducatrice.

”Suite”...

« Il ne s'agit pas d'enfants difficiles ou en rupture, ils s'intègrent très bien dans leur scolarité au sein du Regroupement pédagogique intercommunal et dans les relations de voisinage », précise-t-elle.

Support éducatif

L'association est chapeautée par un conseil d'administration dont le président est Philippe Girault, le trésorier Claude Délemontez et la secrétaire Cindy Chevillot. Jean-Michel Dumontet, maire de Viplaix, et François Valet, maire de Saint-Désiré sont les autres membres.

De nombreuses activités utilisées comme support éducatif, s'appuient notamment sur le quotidien et le collectif (repas, potager, entretien des lieux, scolarité, jeux, soins, hygiène…), le soin aux animaux de la maison (volailles, chiens, moutons).

Mais aussi sur l'équitation avec un travail approfondi sur le rapport et le soin au cheval en collaboration avec l'association voisine des Attelages des Moutâts, la socialisation et la notion d'accueil, ainsi que les sorties sportives ou ludiques.

À l'issue du vin d'honneur, une cinquantaine de personnes est passée à table en plein air sous un barnum. Puis, l'après-midi a été consacré plus particulièrement aux enfants avec plusieurs animations réparties de 14 heures à 17 heures.

De grands jeux en bois installés dès le matin ont ainsi été pris d'assaut par tous les enfants présents. Étaient également proposés un spectacle de marionnettes, un atelier cirque ouvert à tous, un atelier maquillage, un spectacle de magie…

Ainsi, la journée a permis de remplir pleinement les objectifs, notamment de mieux faire connaître ce type de structure, alternative aux placements classiques en famille d'accueil, avec une équipe composée de professionnels diplômés qui assurent un accompagnement éducatif, médical et social reconnu.

(*) La directrice du Lieu de vie et d'accueil La Ferme aux animaux, situé près de Vichy, les représentants de l'association Jeunesse, culture, loisirs et tech- nique (JCLT) qui œuvrent également dans le social et la protection de l'enfance, les institutrices du RPI sont venus pour visiter le LVA dans la matinée. Les parents des enfants accueillis étaient également présents, tout comme des voisins avec leurs enfants.

Joël Rondier - 30/05/2016

La Montagne, Journal quotidien

Lien vers l'article de Éditeur

”Réduire”

Fermer le menu